En moyenne, un bouilleur doit être détartré tous les deux ans. Il faut savoir qu’un millimètre de tartre sur un corps de chauffe correspond à une surconsommation énergétique de l’ordre de 10%.

Sur cette photo un corps de chauffe entartré, conséquence: une consommation énergétique au moins doublée.

 

Bénéfices d’un détartrage régulier

  • Prolongement de la durée de vie de l’installation
  • Economies d’énergie
  • Hygiène

Nos compétences dans ce domaine

Les produits

Les détartrants que nous utilisons sont adaptés à l’installation. Inhibés contre la corrosion, ils ne présentent pas de danger pour les métaux et les joints.

Les Anodes

L’anode, généralement de type sacrificielle en magnésium, protège le bouilleur de l’oxydation. Nous la remplaçons en fonction de son état.

Les Joints, et le revêtement intérieur

Nous remplaçons les joints défectueux. Nous appliquons un enduit protecteur si nécessaire.