Retrouvez les questions les plus fréquemment posées

Le goût de mon eau sera-t’il changé par l’installation d’un adoucisseur ?

OUI. Le remplacement partiel (l’eau est mitigée) des ions calcium et magnésium par des ions sodium induit une modification chimique de l’eau et, donc, de son goût. Cette modification reste cependant, pour la majorité des cas, peu perceptible et dépend du palais de chacun.

Est-ce que l'eau adoucie est salée ?

NON. Le sel est constitué de chlorure de sodium (NaCl). Hors, l’eau mitigée arrivant à votre robinet contient uniquement plus d’ions sodium (Na). Elle est donc plus sodée mais pas salée.

Le prix de mon adoucisseur est-il un indicateur de sa qualité ?

PAS NECESSAIREMENT. Par exemple, pour fabriquer nos adoucisseurs, nous assemblons des éléments mondialement reconnus pour leur qualité (ex. vannes FLECK ou AUTOTROL, résines alimentaires BAYER). De ce fait, vous bénéficiez d’un adoucisseur de haute qualité, s’appuyant sur des standards mondiaux – très utile pour la maintenance – sans payer un surplus relatif à la promotion d’une marque.

Y-a-t'il des standards dans les adoucisseurs d'eau ?

OUI. Seuls quelques fabricants de vannes ou de résines sont implantés dans le monde entier. De ce fait, vous retrouvez leurs composants dans la majorité des adoucisseurs assemblés. C’est particulièrement utile pour leur maintenance car elle peut être fournie par différents professionnels (notamment sanitaires).
Attention, quelques « marques » démarchant directement les particuliers, cherchent à les enchaîner avec l’installation de vannes propriétaires et des maintenances qu’ils sont les seuls à pouvoir assurer.

Pourquoi parle-t-on d'adoucisseur à sel ?

Parce que l’adoucisseur utilise forcément du sel pour la régénération des résines échageuses d’ions. Il en capture les ions sodium et rejette les ions chlorure à l’égout, en même temps que les ions calcium. Ils sont à différencier des systèmes antitartre magnétiques.

Où va le calcaire s'il n'est plus présent dans mon eau ?

Le calcaire est le dépôt solide formé par la recombinaison des ions calcium et carbonate. Le rôle de l’adoucisseur est de piéger le calcium qui partira à l’égout lors de la régénération des résines.

Est-ce que le calcaire peut boucher mes tuyaux d'égout lors des régénérations ?

NON. Ce n’est pas le calcaire qui part à l’égout, mais de l’eau chargée en ions calcium (issu de l’eau) et en ions chlorures (issu du sel).

Dois-je quand même détartrer mon boiler si j'installe un adoucisseur ?

OUI. Dans le cas d’une habitation de plus de 2 années, il est conseillé de détartrer son boiler avant l’installation de l’adoucisseur. Ensuite, si l’adoucisseur fonctionne correctement, le boiler ne doit pas ou peu s’entratrer. Cependant, les prestations de détartrage chimique du boiler comportent une action hygiénique et d’entretien qui doit continuer d’être réalisée régulièrement.

Est-ce qu'un adoucisseur volumétrique est plus économique qu'un chronométrique ?

PAS NECESSAIREMENT. Dans l’industrie, les avantages de l’adoucisseur volumétrique sont indéniables. En revanche, pour une habitation individuelle, son installation ne va pas de soit.
Si on entend parfois vanter l’économie qu’il permettrait de réaliser sur la consommation d’eau ou de sel, dans la pratique, la démonstration est beaucoup moins évidente. Ne serait-ce que parce que l’adoucisseur volumétrique a généralement un volume de réserve qui le fait se régénérer aussi régulièrement qu’un adoucisseur chronométrique.
Par exemple : la capacité totale de votre adoucisseur volumétrique est 5000 litres d’eau adoucie entre deux régénérations. Votre consommation quotidienne prévisionnelle d’eau adoucie est de 800 litres. Dans ce cas, afin de ne pas avoir d’eau dure, le volume de réserve est programmé à 800 litres. A la fin de la journée, il vous reste 700 litres de réserve ; l’adoucisseur va quand même déclencher la régénèration afin de ne pas prendre le risque d’avoir 100 litres d’eau dure à la fin de la journée suivante : les 700 litres restants seront donc « perdus ».
D’autre part, il faut savoir que dans tous les cas, un adoucisseur doit être régénéré au plus tard 1 fois tous les 7 jours. Ceci afin d’éloigner le risque de développement bactérien et d’éviter une trop longue stagnation de l’eau dans la bouteille de resines.